Rétrospective 2017

La vie des instances : synthèse des débats et décisions

Trombi-CA-Bureaubd.jpg
06-28_AG-1_IMG_0910.JPG
06-28_AG-2_IMG_0899.JPG
12-21_AG_IMG_1908bd.jpg
Le conseil d’administration du 13 avril

Lecture a été donnée des membres du conseil d’administration tels que désignés dans les statuts du 16 décembre 2015. Sur proposition du Président Jean-Paul Bret, la composition du bureau a été adoptée à l’unanimité par le conseil d’administration. Les comptes de l’année 2016, avec un résultat excédentaire permettant de conforter les fonds propres de l’association, ont été arrêtés à l’unanimité par les membres du conseil d’administration, afin d’être présentés pour approbation (dont l’affectation du résultat de l’exercice 2016 en report à nouveau) en assemblée générale. Le programme mutualisé d’activité 2017, version II, structuré autour de l’espace des projets et organisé selon quatre axes, a été adopté à l’unanimité, soit un programme d’activité 2017 à hauteur de 8 000 jours d’activité (JA), dont 1 620 correspondant au socle. L’intervention de l’Agence sur 4 PLUi a atteint en 2017 le niveau record de 3 710 JA. Plus encore que les documents d’urbanisme communaux, les PLUi ont mobilisé des équipes pluridisciplinaires importantes.


Le projet de budget 2017, 2e visée, inchangé par rapport au budget 1e visée, a été arrêté à l’unanimité par le conseil d’administration, pour être présenté en assemblée générale. Une information a été donnée sur la réflexion « prospective économique et financière pluriannuelle » engagée dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Agence 2015-2020, acte II. A également été présentée la démarche stratégique « politique de marque », incluant les manifestations et évolutions liées aux 50 ans de l’Agence (nouvelle identité visuelle, projet éditorial Grand A).


L’assemblée générale et le conseil d’administration du 28 juin

L’assemblée générale a adopté les rapports (général et spécial) du commissaire aux comptes pour l’année 2016, les comptes de l’exercice 2016, ainsi que l’affectation du résultat en report à nouveau. Quitus a été donné au conseil d’administration pour sa gestion. Le rapport moral 2016 du Président a été approuvé par l’assemblée générale. Les 8 enjeux du projet d’Agence pointés en 2015 par les élus pour repositionner l’offre de service de l’Agence révèlent toute leur pertinence, tant ils marquent l’actualité et imprègnent l’évolution de l’activité. Une activité organisée selon 3 axes, tous irrigués par l’observation (axe 1 accompagner les démarches prospectives et l’innovation territoriale ; axe 2 participer à la planification et à l’élaboration de stratégies territoriales ; axe 3 renforcer l’expertise thématique au service des politiques publiques). Le rapport d’activité 2016 a été adopté par les membres du conseil d’administration. Il illustre l’ampleur du programme partenarial et rappelle les fondements de l’Agence, outil mutualisé de la grande région grenobloise, au service de ses nombreux membres. Le budget 2017 3e visée, arrêté par le conseil d’administration, a été approuvé à l’unanimité par l’assemblée générale, affichant une légère évolution par rapport à la 2e visée. Le programme d’activité 2017, version III, a été adopté par le conseil d’administration.


À l’issue de la séance, les élus ont été invités à partager avec l’équipe, le gâteau des 50 ans de l’Agence.



Le conseil d’administration du 11 octobre

La proposition de modification de la cotisation pour le Département de l’Isère est évoquée dans le cadre de la réflexion « prospective économique et financière pluriannuelle ».

Le budget 2017 4e visée, affichant des variations par rapport à la visée précédente, a été arrêté par le conseil d’administration pour être présenté à l’assemblée générale. Le programme d’activité 2017, version IV, a été adopté à l’unanimité : les évolutions ont porté sur des ajustements de jours dans les missions inscrites au programme.

Un point d’étape a été proposé sur la démarche observation, engagée dans le cadre du projet d’Agence acte II 2015-2020, avec l’objectif de construire une vision partagée de l’écosystème des acteurs et d’identifier les enjeux en termes d’observation territoriale.


L’assemblée générale et le conseil d’administration du 21 décembre

Les premiers éléments de clôture pour l’année 2017 ont été présentés, faisant ressortir un résultat excédentaire. Le conseil d’administration a approuvé l’adhésion à l’Agence du CCAS de la Ville de Grenoble, de la Communauté Université Grenoble Alpes (Comue) et de l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. La présentation des orientations du programme partenarial d’activité 2018, version I, a été adoptée par le conseil d’administration. Le niveau d’activité à hauteur de 7 900 jours d’activité environ - dont 1 654 jours au socle partenarial - se situe à un niveau équivalent à celui de 2017, reflétant toujours une activité intense, notamment sur les PLUi. Un renforcement de l’implication sur le SCoT de la grande région de Grenoble (bilan à 6 ans) est programmé.


Le budget prévisionnel 2018, 1e visée, permettant de répondre à la fois à la présence de l’Agence sur quatre PLUi et sur divers autres projets, a été arrêté en conseil d’administration et adopté en assemblée générale.


Le projet « Grand A », initié fin 2016 dans le cadre de la démarche « politique de marque », a été présenté. Il s’agit d’un triptyque composé de Grand A La lettre (4 pages sous forme poster), Grand A Le mag (déclinaison web qui s’enrichit continuellement) et Grand A Les rencontres (lieu d’échanges entre élus, experts, techniciens).


Bureaux

Durant l’année 2017, le bureau s’est réuni cinq fois. Les ordres du jour ont porté principalement sur la mise en œuvre des chantiers du projet d’Agence 2015-2020 acte II, dont notamment : la mise en œuvre de la démarche « communication-politique de marque » ; l’organisation des manifestations des 50 ans de l’Agence ; la démarche observation et le lancement de la réflexion prospective économique et financière 2018-2020.