INTELLIGENCE TERRITORIALE

Le Système d’information territorial (SIT) : un important stock de données mobilisables

2-Schema-SIT.JPG

L’Agence, en lien avec ses fournisseurs de données (Insee, IGN, Dreal, Ministères, Caf…) et partenaires, reçoit, produit, organise et analyse un grand nombre de données qu’elle exploite en interne dans ses études ou partage au sein des observatoires, contribuant à l’objectif global d’une analyse territoriale accessible à ses partenaires.

Le Système d’information territorial (SIT), son outil de gestion de bases de données réorganisé en 2016, est éminemment central et en constante amélioration. Dans le contexte de l’open data, des outils permettant la mise à disposition de données sont en réflexion et plus globalement, l’Agence s’inscrit dans l’économie du partage voulue par le projet métropolitain GREAT et dans la dynamique des territoires numériques impulsée par le Festival Transfo de French Tech in the Alps dont elle est partenaire.


Le Système d’information géographique (SIG) permet quant à lui d’accéder à l’ensemble des données repérées dans l’espace, à toutes fins de synthèses, d’analyses et d’aide à la décision. Deux administrateurs de données, avec l’aide d’une quinzaine de chargés d’étude « référents de données thématiques », et l’appui des utilisateurs de l’Agence, sont chargés de le faire vivre ainsi que de produire et mutualiser des analyses spatiales en adéquation avec les besoins d’études et de missions. Le SIG est évidemment très sollicité, particulièrement en cette période dense d’élaboration de PLUi.


Ils sont alimentés par les données du SIT : Vos territoires à la carte (logiciel de création de cartes statistiques personnalisées) Vos territoires en mouvements, édition 2017, une analyse actualisée des fonctionnements territoriaux des 8 EPCI membres de l’Agence

entretien avec Alicia Turc paroles d'Alicia Turc paroles de Maé Vandais

Entretien avec Alicia Turc, chargée d’études observation et administratrice de données à l’Agence d’urbanisme