INNOVA(C)TION

Entre la maison individuelle et l’immeuble collectif : l’habitat intermédiaire

4_Habitat-intermediaire.JPG

L’habitat intermédiaire est une forme urbaine qui offre les avantages du logement individuel avec plus de densité que les maisons accolées ou jumelées.


Deux démarches concomitantes ont conduit le Pays Voironnais à s’interroger sur le potentiel de cette forme urbaine sur son territoire : la prise de la compétence « Opérations d’aménagement structurantes » qui lui permet d’assurer la maitrise d’ouvrage d’opérations dépassant les enjeux communaux, et la révision de son Programme local de l’habitat (PLH), dont le diagnostic a révélé l’utilité de développer une stratégie de positionnement résidentiel face à la perte d’attractivité démographique du territoire.


Sollicitée par le Pays Voironnais, l’Agence a mené une étude de marché visant à qualifier et quantifier le potentiel de marché du Voironnais en matière d’habitat intermédiaire. À ses côtés, le CAUE de l’Isère devait quant à lui définir et formaliser les attendus architecturaux. Une démarche partenariale complémentaire qui a permis d’offrir une réponse concrète et territorialisée au besoin de développement de l’habitat intermédiaire, en prenant en compte les ambitions de la collectivité et la réalité des marchés immobiliers.



paroles de Manon Sajaloli, chef de projet entretien avec Manon Sajaloli, chef de projet

Entretien avec Manon Sajaloli, chargée d’études foncier / habitat à l’Agence d’urbanisme